Solidarité Internationale et échanges interculturels

La Ligue de l’enseignement – Fédération des Bouches-du-Rhône a développé depuis 2017 une véritable expertise autour du montage de projets de chantiers de solidarité internationale et d’échanges interculturels. Ces différents projets ont été menés en partenariat avec Animateurs sociaux urbains sans frontières (ASF), Solidarité Laïque, la Ligue de l’enseignement internationale, Migrations et développement, Etudiants et développement et le Réseau Euromed France.

Les jeunes participants sont issus de centres sociaux et d’associations de la Métropole Aix Marseille. Développer l’amitié et la solidarité entre les nations, renforcer le sentiment d’appartenance à une communauté européenne et la conscience d’être un citoyen du monde, favoriser la tolérance, le respect des cultures et des différences… Tels sont les grands objectifs de ces chantiers et échanges.

Les chiffres clés pour l'année 2019

120 jeunes dont 58 français.
9 chantiers solidaires et échanges interculturels
15 animateurs-trices.
10 associations partenaires.
6 pays : Tunisie, Maroc, Serbie, France, Liban, Sénégal.
• Thématiques : Migration et danse, Citoyenneté, Cinéma et liberté d’expression, Genre et littérature, développement durable, autonomisation des femmes, animation socio-culturelle

Des temps de préparation des jeunes et des animateurs dans le cadre du projet J2R

pdfTéléchargez la brochure de présentation

Contact

Chloé Bernard
Référente Solidarité internationale/Europe
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
06.43.65.56.26

Les chantiers et échanges interculturels en 2019

Jeunes danseur.se.s citoyen.ne.s d'ici et là-bas

Jeunes danseur.se.s citoyen.ne.s d'ici et là-bas

Bizerte, Tunisie (Projet « Jeunes des deux rives » J2R) - Centre social Les Musardises - Club culturel Ali Belhouane - 20 jeunes - Juillet 2019

Les jeunes en Tunisie nous ont accueilli.e.s avec une haie d’honneur, ce fut notre premier contact et cet accueil nous a beaucoup marqué.e.s ! Notre objectif dans le cadre de ce projet était de nous sensibiliser, la jeunesse tunisienne et la jeunesse française, à l’engagement citoyen, au travers de l’outil de la danse. Chaque jour, nous avons participé à des ateliers de danse avec un jeune chorégraphe tunisien. Certains et certaines d’entre nous avaient déjà pratiqué la danse et d’autres non, ce qui a permis une bonne dynamique d’entraide dans le groupe !   Nous avons également organisé des ateliers débat autour de la migration, et notamment la migration des jeunes de Sfax, d’où viennent nos ami.e.s  tunisien.nes, vers l’Europe. Nous avons également parlé, au travers d’atelier théâtre, de la participation politique des jeunes en France et en Tunisie et de la corruption. Les jeunes en Tunisie peuvent voter depuis seulement 2011, et l’ont fait massivement lors de l’élection du nouveau Président de la République cette année. Nous avons expliqué qu’en France, les jeunes ont le droit de vote mais ne s’en saisissent pas forcément. Nous avons finalement souhaité laisser une empreinte de ce projet au travers d’un chantier d’embellissement de la Maison des jeunes de Rimel, à Bizerte. L’objectif était de rendre ce lieu de rencontres pour les jeunesses d’ici et d’ailleurs encore plus attrayant et plus vivant !

Redynamisation du centre de jeunesse de Kelibia

Redynamisation du centre de jeunesse de Kelibia

Kelibia, Tunisie  - Centre social de L’Estaque - Club culturel Ali Belhouane  - 25 jeunes - Août 2019

Pour un accès de tous et de toutes au cinéma

Pour un accès de tous et de toutes au cinéma

Tiznit, Maroc - Centre social de la Solidarité, Centre social Les Lilas - Espoir Tiznit  - 16 jeunes - Octobre 2019

Au Maroc, les salles de cinéma sont à l’abandon. Sur les trente dernières années, le nombre de salle de cinéma est passé de 300 à 27. Dans la région de Tiznit, où nous avons réalisé ce chantier solidaire, les habitant.e.s et notamment les jeunes, ont ainsi peu accès aux films. C’est pour cette raison que l’association Espoir Tiznit, avec laquelle nous avons travaillé, a commencé depuis quelques années la construction d’un Complexe cinématographique de grande envergure. Dans ce complexe, l’association souhaite notamment proposer une Médiathèque et un espace extérieur aménagé pour organiser des ciné-débats en soirée. C’est sur le chantier de la Médiathèque que nous avons travaillé avec un groupe de jeunes marocains et marocaines. Nous avons nettoyé la médiathèque, installer le carrelage et repeint les murs. Nous avons aussi échangé sur l’importance du cinéma dans la promotion de la liberté d’expression et la défense de nos droits. Tous ces échanges ont été filmés, parfois par nous, ce qui nous a permis de nous initier ! Le chantier nous a enfin permis de découvrir la culture marocaine et de rencontrer des jeunes là-bas qui ont, tout comme nous, participé au chantier.

Colonie de vacances franco-libanaise

Colonie de vacances franco-libanaise

Septèmes-les-Vallons, France  - Centre social de la Gavotte-Peyret - Club Sport et Culture d’Hermel  - 25 jeunes - Juillet 2019

Le Centre Social la Gavotte-Peyret et le Club Sport et Culture d’Hermel propose depuis 5 ans, pendant le mois de Juillet, une colonie franco-libanaises d’enfants.  Cette colonie, organisée sous couvert de la Ligue de l’Enseignement, permet aux enfants de séjourner en camping, au bord de mer et de réaliser des activités propices à la rencontre, à la camaraderie.

Gender and Fairy Tales

Gender and Fairy Tales

SokoBanja, Serbie  - Volontaires en service civique de la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône - Urban development center  - 20 jeunes - Juillet 2019

Dans le cadre de notre projet, l’objectif était de nous interroger sur les contes de fées de notre enfance (Cendrillon, Blanche-neige, la belle-au-bois-dormant…) et de relire ces contes avec un esprit critique : comment ces contes véhiculent-ils des stéréotypes sur les femmes et les hommes et notamment leur rôle dans la société, leur apparence, leur personnalité ou leurs aspirations ? C’est dans le sud de la Serbie, dans la ville thermale de Sokobanja, que nous avons rencontré d’autres jeunes européen.nes pour analyser, déconstruire et reconstruire ensemble de nouveaux récits, plus inclusifs et moins stéréotypés. Nous avons développé ces nouveaux récits via différents outils : vidéo, audio, scénettes ou dessins. Ce fut aussi l’occasion de rencontres des jeunes d’horizons différents et de pays différents : Sardaigne, Albanie et Chypre. Nous avons pu créer des liens avec ces jeunes, malgré la barrière de la langue (nos échanges étaient en anglais) et notre différence d’âge. Nous avons enfin profité de cet échange pour avoir un impact, au niveau local, à Marseille. Car un échange de jeunes, ce n’est pas que de la mobilité, c’est aussi un engagement dans notre communauté. Nous avons ainsi organisé une journée d’animation sur cette thématique à destination d’encadrants et d’encadrantes de la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône.

 

Sensibilisation au développement durable

Sensibilisation au développement durable

Mühlhausen, Allemagne – Marseille, France - Maison pour tous Kleber - Sportjugend unstrut Hainich - 30 jeunes - Avril – Juillet 2019

Le thème principal de notre projet est le développement durable et la protection de l’environnement. Dans le cadre de ce projet franco-allemand, nous sommes parti.e.s en Allemagne, dans la région (länder en allemand) de Thuringe. Nous avons également accueilli les jeunes allemand.e.s à Marseille, sur l’île du Frioul.  Comme vous pouvez le voir sur les photos, l’environnement naturel est très différent à Marseille et à Mühlhausen. Nous avons pu découvrir les forêts et le froid qui caractérisent la Thuringe et nous avons notamment fait découvrir les calanques à nos ami.e.s allemand.e.s.  Des animations linguistiques et interculturelles ont rythmé notre séjour : portrait mouvant, questions en tandem, jeu de la couette et jeu des prénoms par exemple. Nous avons aussi découvert ou approfondi nos connaissances de la langue allemande et échangé sur les moyens de transport écologiques et non polluants dans nos pays. L’écologie, le respect de l’environnement et le développement durable ont été le fil rouge de nos séjours en Allemagne et en France. Nous avons été sensibilisé.e.s via des visites, par exemple celui d’un parc éolien en Allemagne, mais aussi par des activités ludiques comme l’accrobranche ou le snorkeling sur l’île du Frioul.

Jeunes des deux rives - J2R

Jeunes des deux rives - J2R

La Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône est partenaire du programme « Jeunes des deux rives » J2R dont le chef de fil est l’association Solidarité Laïque. Ce projet est mené via un réseau de partenaires composé d’associations françaises, tunisiennes, marocaines et bientôt algériennes.  Il vise à renforcer les parcours d’engagement et le pouvoir d’agir des jeunes de France, du Maroc, de Tunisie et d’Algérie, dans le cadre des chantiers solidaires de jeunes, pour se diriger vers une citoyenneté solidaire et active dans un monde plus ouvert et plus juste au travers de :

L’accompagnement des encadrant.e.s ici et là-bas :

 Des ateliers d’analyse des pratiques professionnelles dans les chantiers de solidarité internationale.
 Des séminaires transnationaux permettant le travail avec les partenaires internationaux.
 Des séminaires nationaux permettant le renforcement des capacités (migrations, laïcité…)
 La création d’outils pédagogique en matière d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI).
 La formation des éducateurs à la mise en place d’ateliers « médias et expression citoyenne ».

L’accompagnement des jeunes ici et là-bas :

 Une aide au montage du projet de jeunes et une préparation ciblée en amont du départ
 Des ateliers vidéo en vue de la création d’une web TV pour les jeunes animée par les jeunes.
 Des temps de restitution des projets de chantiers et l’accompagnement dans les futurs projets citoyens des jeunes.
Ce programme est financé par l’Agence française de développement (AFD) et le commissariat général à l’égalité des territoires.

Renforcement des capacités citoyennes

Renforcement des capacités citoyennes

Les jeunes engagé.e.s dans des échanges à l’international s’engagent également à participer à des temps de renforcement des capacités citoyennes organisés par la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône tout au long de l’année. Les jeunes s’engagent ainsi dans un véritable parcours d’apprentissage en amont du chantier.  Ces temps forts permettent également aux jeunes de différents quartiers marseillais de se côtoyer et constituent déjà un premier apprentissage de l’interculturalité.

 Le Week-end du Frioul

Ce premier temps forts a eu lieu les 23 et 24 Mars 2019 sur les Îles du Frioul et a permis aux jeunes d’échanger sur la thématique de « la laïcité, des valeurs de la République, de l’interculturalité et de la citoyenneté » au travers de nombreux ateliers interactifs. Plus de 120 jeunes ont participé à cette activité.

 Temps fort sur le Genre :

Ce deuxième temps fort, organisé le 30 Mars 2019 au Centre social de l’Estaque, fut l’occasion pour les jeunes d’échanger sur la thématique de l’égalité entre les femmes et les hommes et la question du genre en partenariat avec l’association L’œil du Loup. Les jeunes ont notamment pu échanger sur la question de l’identité de genre, la notion de consentement ou sur les stéréotypes de genre.

 Temps fort sur la Discrimination :

Ce temps fort fut organisé le 15 juin 2019 au Centre social de la Solidarité et a été animé par Kamel Boudjellal (Théâtre et société) au travers de l’outil du théâtre forum. Les jeunes ont pu échanger sur des situations de discrimination jouées par leurs encadrant.e.s et intervenir dans celles-ci. Ce temps fort fut prolongé par un temps convivial sportif sur la base nautique de Corbière afin de mettre en application les apprentissages du matin.

 Temps fort sur le Développement durable :

Le temps fort sur le développement durable a consisté en un ciné-débat autour du documentaire « La méditerranée va-t-elle passer l’été » et l’organisation d’une après-midi de sensibilisation en coopération avec l’ENJEU (Environnement jeunesse) au sein du parc national des Calanques.